L' UNIVERS DU REGGAE/HONDA JAZZ experience

Rejoignez la tribu des passionné(e)s de reggae, et passez voir le coin de la citadine polyvalente de chez HONDA
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 12 le Lun 21 Oct - 11:32
Statistiques
Nous avons 10 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Ogrigo3

Nos membres ont posté un total de 223 messages dans 90 sujets
Derniers sujets
Les posteurs les plus actifs de la semaine
Sujets similaires
Meilleurs posteurs
jazzman
 
Josefus
 
moulefrite63
 
toutafond
 
xara
 

Partagez | .
 

 Culture trio jamaïcain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
jazzman
Patriarche
Patriarche
avatar

Messages : 170
Vibes : 254
Jah glory : 11
Date d'inscription : 14/05/2013
Age : 47
Localisation : Le Pradet 83

MessageSujet: Culture trio jamaïcain   Jeu 6 Juin - 12:11

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Biographie

Le groupe Culture, connu au départ sous le nom de The African Disciples, se forme en 1976 autour du trio vocal Joseph Hill le leader, Albert 'Ralph' Walker et Kenneth Dayes (De son vrai nom Roy 'Kenneth' Paley) assurant les backing. Joseph Hill est le seul qui a une réelle expérience du studio, ayant enregistré comme percussionniste du groupe Soul Defenders pour Sir Coxsone Dodd au début des années 1970.

Leur premier album, Two Sevens Clash, dont le nom fait référence à l'année d'enregistrement 1977, est majoritairement composé de singles enregistrés dans le studio de Joe Gibbs et mixé par Errol Thompson et Joe Gibbs, le backing band est The Professionals. Ils enregistrent aussi chez Joe Gibbs l'album sorti l'année suivante Baldhead Bridge, dont les titres sont ceux qui restent des sessions de Two Sevens Clash.

Ils enregistrent en 1978 au Harry J's Studio l'album Africa Stand Alone pour Jamie Hatcher et Sidney Crooks. Puis le groupe signe chez Virgin et rencontre Sonia Pottinger, célèbre productrice de reggae, qui leur permet l'obtention d'un passeport pour donner un concert aux États-Unis, qu'ils recontactent et pour laquelle ils enregistrent Harder Than The Rest, album majoritairement composé de reprise d' Africa Stand Alone, Cumbolo et International Herb, tous trois backés par les Revolutionaries. Sonia Pottinger sort aussi l'album Culture In Dub, dubs de Harder Than The Rest et enregistre les titres qui sortiront en 1993 sur le label Heartbeat Records sous le nom Trod On et où l'on peut entendre sur deux titres Count Ossie & The Mystic Revelation Of Rastafari. En 1981, sort l'album More Culture composé de quatre titres enregistrés pour Joe Gibbs et du reste pour Sonia Pottinger.

À partir de 1982, le trio se sépare et Joseph Hill enregistre Lion Rock avec son ancien groupe, les Soul Defenders tandis que Kenneth Dayes et Albert Walker enregistrent pour Henry "Junjo" Lawes, l'album Roots & Culture en compagnie de Don Carlos.

L'année 1986 voit la reformation du groupe et la sortie de deux albums backés par les Roots Radics : Culture At Work produit par Sly and Robbie et Culture In Culture' suivi de Nuff Crisis en 1988 et Good Things en 1989. En 1991, alors que le groupe avait gardé un son plutôt roots comparé à toutes les productions des années 1980, l'album Three Side To My Story montre un son plus moderne sur des titres inédits ainsi que d'autres réenregistrés pour l'occasion.

En 1992, sort Wings Of A Dove qui est le dernier album où Kenneth Dayes apparaît. Ce dernier quitte le groupe l'année suivante et le groupe ne sortira pas d'albums nouveau jusqu'à 1996 avec One Stone où Dayes est remplacé par Ire Lano Malomo, chanteur du nouveau backing band de Culture, les Dub Mystic. Malomo quitte le groupe en 1999 après les sorties de Trust Me et du live Cultural Livity, il est remplacé par Telford Nelson pour l'album Payday en 2000. Puis Joseph Hill continue en solo pour sortir Humble African en 2000 et World Peace en 2003.

Joseph Hill est décédé le 19 août 2006 à Berlin en Allemagne suite à un brusque malaise, le lendemain d'un concert à Anvers. Kenyatta Hill, le fils de Joseph, a pris le relais depuis le décès de son père et le groupe est toujours actif.

source flècheD wikipedia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://univreggae-hondajazz.forumactif.org
 

Culture trio jamaïcain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'inné, l'acquis, toussa... vous y croyez ?
» Steel Guitar Trio Tour à l'Entrepont d'Issy le 24/06/08
» Trio ELF
» Zanella Trio
» La Sonate en trio

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L' UNIVERS DU REGGAE/HONDA JAZZ experience :: LA TRIBU REGGAE :: Légendes-